Conditions d’accès

Archives publiques

La communication des documents s'effectue en salle de lecture et selon la législation en vigueur fixant les délais de communicabilité des documents et les possibilités de dérogation :

  • la loi 79-18 du 3 janvier 1979 sur les archives ;
  • décret d'application 79-1035 du 3 décembre 1979 relatif aux archives de la défense ;
  • décret d'application 79-1038 du 3 décembre 1979 relatif à la communicabilité des documents d'archives publiques.

Présence de documents classifiés.

Conditions d'utilisation

La reproduction des documents s’effectue selon leur état. Il est possible d’obtenir des photocopies et des numérisations.

Description physique

10 ml (69 cartons Cauchard).

Classement

Archives classées selon le tableau de gestion et plan de classement n°3 pour les archives techniques relatives aux navires (4ème version), du centre des archives de l’armement et du personnel. De même, organisation des bâtiments par classe.

Export PDF de l'IR

Inventaire

Etablissement des constructions et armes navales (ECAN) : bureau d'études des bâtiments de surface (1950-1987)

Dates

1927-1987

Présentation du contenu

Le fonds traité dans ce répertoire contient les documents produits et reçus par le bureau d'étude des bâtiments de surface du STCAN.

Ces archives nous aident pour comprendre l'organisation, le fonctionnement et le développement du service, notamment son informatisation.

Nous pouvons aussi observer le travail des ingénieurs de ce service, leur collaboration avec les DCAN de Lorient, Brest, Cherbourg, Toulon et Indret, ainsi que ses relations avec le ministère de la Défense et l'étranger (documentation et normes). Le but est de mener des recherches (calculs, études, poids, stabilités, capacités), élaborer les documents de bords, plans et règlements d'armement ou soumettre les bâtiments à des essais dans le cadre des constructions navales.

Ce fonds couvre un large éventail des bâtiments de la marine française des années 50 au milieu des années 80 : porte-avions type CLEMENCEAU, porte-hélicoptères JEANNE D'ARC, CAA DE GRASSE et COLBERT, des escorteurs d'escadres T 47, T 53 et T 56, des escorteurs rapides, la frégate DUGUAY TROUIN, des avisos comme le D'ESTIENNE D'ORVES et avisos escorteurs , des corvettes anti-aériennes et la série des C 70 type GEORGES LEYGUES, les chasseurs de mines type 74, évoluant en chasseur de mines tripartite, des sous-marins classiques et un certain nombre de bâtiments auxiliaires (pétroliers, BSL, TCD, batrals, transport de personnel, bâtiments hydrographes…) ; ainsi que des bateaux étrangers : une frégate légère du Pakistan, les pétroliers ravitailleurs logistiques BORAIDA et YUNBOU de l'Arabie Saoudite. Enfin, s'y trouvent des documents relatifs à l'équipement en véhicules de certains bâtiments et aux commandos de la marine.

TABLE DES SIGLES

AFNOR : Association Française pour la NORmalisation

ASM : Anti Sous-Marin

BAN : Base Aéronavale

BATRAL : BÂtiment de TRAnsport Léger

BB : Bâtiment Base

BH : Bâtiment Hydrographe

BIESM : Bâtiment d'Interventions et d'Expérimentations Sous-Marines

BLR : Bras de Levier de Redressement

BO : Bâtiment Océanographique

BR : Bâtiment Réceptacle

BSL : Bâtiment de Soutien Logistique

BSR : Bâtiment de Soutien de Région

CAA : Corvette / Croiseur Anti-Aérien(ne)

CLE : Commission Locale d'Essais

CLRA : Commission Locale du Règlement d'Armement

CM : Chasseur de Mines

CMT : Chasseur de Mines Tripartite

CPCRRA : Commission Permanente de Contrôle et de Révision du Règlement d'Armement

CPE : Commission Permanente des Essais

CR : Compte-Rendu

CRM : Compte-Rendu Mensuel

CRS : Compte-Rendu Succinct

CVR : Composite Verre Résine

DCAN : Direction des Constructions et Armes Navales

EDIC : Engin de Débarquement pour Infanterie et Chars

FL : Frégate Légère

FLE : Frégate Lance-Engins

PA : Porte - Avions

PH : Porte - Hélicoptères

PR : Pétrolier Ravitailleur

PRE : Pétrolier Ravitailleur d'Escadre

PRL : Pétrolier Ravitailleur Logistique

PV : Procès-Verbal

PVR : Procès verbal de recette

RGA : Règlement Général d'Armement

RHM : Remorqueur de Haute Mer

RPA : Règlement Particulier d'Armement

SIAR : Service de la Surveillance Industrielle de l'ARmement

STCAN : Service Technique des Constructions et Armes Navales

TCD : Transport de Chaland de Débarquement

Provenance

Bureau d'études des bâtiments de surface du service technique des constructions et armes navales

Organisme responsable de l'accès

Châtellerault

Évaluation

Ont été éliminés les documents en multiples exemplaires, les bordereaux d'envoi de pièces et de transmission, les feuilles d'armement, les coupures de presse ; les éliminations représentent 2 ml.

Certains documents, comme les plans de pièces de détail pour le CMT, seront éliminés une fois les bâtiments désarmés.

Un échantillonnage a été pratiqué pour les règlements particuliers d'armement : ont été conservés ceux des matières consommables car présents pour plusieurs navires et les RPA quand il y avait un seul exemplaire par bateau.

Bibliographie

LABAYLE – COUHAT JEAN, les flottes de combat, Editions maritimes et d’outre – mer, Paris. (Se référer aux années 1950 à 1986, en sachant que les livres n’existent que pour les années paires).

Documents en relations

SOURCES COMPLEMENTAIRES

Répertoires de la sous-série 1 I 2 : n° 510 de mai 1987, n° 635 de juillet 1994, n° 646 de septembre 1997, n° 779 de février 2001.

Biographie et histoire

Le STCAN réalisa de 1954 à 1983 des expertises et recherches pour la DCAN (direction des constructions et armes navales).

A la direction de ce service se succédèrent messieurs AMIOT (1er janvier 1954 au 1er janvier 1962), LANG (1er janvier 1962 au 1er novembre 1964), CASTELLAN (1er novembre 1964 au 16 novembre 1966), BRUNET (21 novembre 1966 au 1er juin 1969), THIENNOT (1er août 1969 au 20 décembre 1969), PASCAL (20 décembre 1969 au 18 février 1977), BALLET (18 février 1977 au 13 juillet 1981) et BRUNIAUX (13 juillet 1981 à fin de l'année 1983).

Dernière modification le 17/01/2022