Lieutenant-colonel Emile Driant

Le lieutenant-colonel Driant au milieu de ses hommes © Service historique de la Défense
© Service historique de la Défense Le lieutenant-colonel Driant au milieu de ses hommes

Extraits du dossier conservé au Service historique de la Défense / CHA, Vincennes sous la cote GR 6 YF 50295

Député, rapporteur de la loi portant création de la Croix de guerre au printemps 1915, le lieutenant-colonel Émile Driant pressent l'offensive allemande sur Verdun et multiplie les alertes auprès des hautes instances politiques et militaires contre le manque de moyens humains et matériels. Les conditions stratégiques liées à la préparation de la bataille de la Somme, et tactiques, les membres de l'état-major ne croient plus en ces monstres immobiles, feront qu'il ne sera pas entendu.

Le 21 février 1916, à presque un contre dix, ses hommes des 56e et 59e bataillons de chasseurs résistent plus de 24 heures, permettant aux renforts d'arriver et de maintenir la ligne de front.

Le lendemain, après avoir donné l'ordre de repli face aux grenades et aux lance-flammes allemands, il est atteint à la tempe et meurt, à soixante ans.

Le souvenir du lieutenant-colonel Driant et de ses hommes est hautement maintenu au Mémorial des Chasseurs et du Tombeau des Braves, au Pavillon du Roi du Château de Vincennes.