Tous les numéros de la Revue historique des Armées

N°301
La puissance aérienne depuis la guerre du golfe
2020

Dossier 

Sous la direction du lieutenant-colonel Jérôme de Lespinois

éditorial p. 1

Entre géostratégie et technologie, l’évolution du commandement et du contrôle des opérations aériennes françaises depuis 1991

Général de division aérienne Louis Pena p. 2-14

Une histoire de marteau et de clous : la contribution de la puissance aérienne à l’art de la guerre depuis 1991

Lieutenant-colonel Jérôme de Lespinois p. 15-24

Ruptures et continuités territoriales de la projection aérienne française depuis la guerre du Golfe

Capitaine Ivan Sand p. 25-35

La manoeuvre aéromobile depuis la guerre du Golfe

Général (2S) Michel Grintchenko p. 36-46

La puissance aérienne en 2021 à l’aune de la campagne du Kosovo de 1999 : bilan et perspectives

Diego A. Ruiz Palmer p. 47-58

Au-delà de l’appui aérien rapproché : les leçons de l’engagement de la Royal Air Force dans l’opération Telic (mars-avril 2003)

Sebastian Ritchie p. 59-70

La guerre à distance, 20 ans d’engagement des équipages de drones MALE

Lieutenant-colonel Romain Desjars de Keranrouë p. 71-80

Opération Harmattan : la puissance aérienne au coeur du conflit

Colonel Laurent Paquot et colonel Stéphane Spet p. 81-88

De Lamantin à Hamilton : les transformations de la coercition aérienne

Général de brigade aérienne Julien Sabéné p. 89-96

Le Lockheed F-117 Nighthawk et les origines de la furtivité

Yancy Mailes et Tony Landis p. 97-104

Les préférences des États en matière d’équipements de défense : les avions de combat en Europe depuis la fin de la Guerre froide

Josselin Droff, Julien Malizard, Laure Noël p. 105-118

Puissance aéronavale et puissance aérienne depuis la fin de la Guerre froide

Capitaine de frégate Thibault Lavernhe p. 119-132

Du retrait du porte-avions Foch à la mission Foch : les conditions d’engagement en opération extérieure du Groupe aéronaval, 2000-2020

Dominique Guillemin p. 133-150

TABLE DES ILLUSTRATIONS

p. 151

N°299
La manufacture d’armes de Châtellerault
2020

Dossier 

Éditorial

p. 1-3

Un exemple de modernisation industrielle au service de l’innovation technique : la manufacture d’armes de Saint-Étienne

Jean-François Brun • p.4-16

Chatellerault et la promotion des turbines hydrauliques dans les manufactures militaires au milieu du XIXe siècle

Gérard Emptoz • p.17-28

Entre concurrence et collaboration, les rapports entre les établissements constructeurs de l’artillerie : l’exemple du canon de « 75 »

Christophe Pommier • p.29-39

Évolution et interactions des manufactures d’armes de Châtellerault, de Saint-Étienne et de Tulle de 1871 à 1914

Sébastien Delayre • p.40-45

Des manufactures françaises aux colonies de l’empire : les circulations d’armement individuel à partir du port de Rochefort à la fin du long XIXe siècle (1883-1913)

Vincent Mariet • p.46-54

L’intégration des armuriers alsaciens à la Manufacture d’armes royale de Châtellerault. L’arrivée des Klingenthaliens

Françoise Metzger • p.55-63

Les Hochwelker de Mutzig au Mans. La saga d’une famille d’armuriers

Anne Lemonnier-Mercier • p.64-71

La poudrerie nationale de Sevran-Livry, de la poudrerie modèle au Site classé

Antoine Furio • p.72-79

Le service des poudres face au choix de l’atome militaire, enjeux institutionnels et techniques à l’échelle des sites poudriers

Thomas Blaizeau • p.80-87

De la construction à la reconversion du complexe industriel des arsenaux d’État

Patrick Mortal • p.88-93

L’eau, force motrice de la manufacture d’armes de Châtellerault

Denis Lemaitre • p.94-99

L’industrie aéronautique, une voie de reconversion pour Châtellerault au moment de la fermeture de la Manufacture dans les années 1960

Laetitia Maison-Soulard • p.100-110

Hao, de la bombe française au poisson chinois

Brice Martin, Renaud Meltz • p.111-126

Des liquidations aux reconversions. L’Humain entre grandeur et décadence

Jean-Louis Naudet • p.137-133

Ce qu’il reste de la manufacture. Les dynamiques mémorielles du passé ouvrier de Châtellerault.

Marc-Antoine Douchet • p.134-141

 

TABLE DES ILLUSTRATIONS

• p.142-143

N°298
Sciences et techniques militaires
2020

Dossier 

Éditorial

p. 1-3

Mathématiques et arts de la guerre : l’exemple de l’école royale du génie de Mézières (1748-1794).

Ingénieurs, techniques et formation

Camille Crunchant • p.4-14

La Monarchie hispanique et ses artilleurs : Une articulation institutionnalisée entre armées, sciences et techniques au XVIe siècle.

Brice Cossart • p.15-26

La production des fusils de l’armée française au XVIIIe siècle : La question de l’uniformité

Boris Bouget • p.27-37

De la démolition des villes fortes à l’époque moderne : Art, technique et rationalisation.

Émilie d’Orgeix • p.38-48

Quand l’innovation civile apporte la haute technicité dans les matériels militaires.

Sophie Lefeez • p.49-60

Du « front épidémique » à la Faculté : Les thèses de doctorat sur le choléra soutenues par les officiers de santé de Marine à la Faculté de Médecine de Montpellier (1802-1869).

Clémence Gavalda, Benoît Pouget • p.61-74

Le contrôle de la prostitution à Romesous l’occupation française de 1849 :Hygiène publique, ordre moral et coopérations policières après la révolution.

Alessandro Capone • p.75-88

Guerre et médecine. L’action du service de santé en OPEX.

Le cas de la crise de Suez en 1956

Rémi Mazauric • p.89-100

VARIATIONS

Les opérations contre les Barbets, un modèle cynégétique de la guerre ? (1686-1697).

Paul Vo-Ha • p.101-114

De la mission de défense aérienne au commandement de la Défense aérienne du territoire.

Lieutenant Ivan Sand • p.115-128

Rapatrier les restes des soldats après les guerres de décolonisation : le cas de la guerre d’Indochine.

Marie Vanackère • p.129-140

LECTURES

• p.141

TABLE DES ILLUSTRATION

• p.142-143