Conditions d’accès

Archives publiques

  • La communication des documents s'effectue en salle de lecture et selon la législation en vigueur fixant les délais de communicabilité des documents et les possibilités de dérogation :
  • la loi 79-18 du 3 janvier 1979 sur les archives ;
    • décret d'application 79-1035 du 3 décembre 1979 relatif aux archives de la défense ;
    • décret d'application 79-1038 du 3 décembre 1979 relatif à la communicabilité des documents d'archives publiques.

Présence de documents classifiés.

Conditions d'utilisation

La reproduction des documents s’effectue selon leur état. Il est possible d’obtenir des photocopies et des numérisations.

Description physique

Certains documents sont collés entre eux et en mauvais état.

Classement

Le fonds est organisé en deux parties : l’inspection des forges elle-même et la sous-inspection de l’artillerie navale. Au sein de ces parties, le classement est fait par type de matériel et par calibre, puis on trouve une partie « administrative » (personnel, affaires juridiques).

Export PDF de l'IR

Inventaire

Inspection des forges auprès des établissements industriels du Creusot

Dates

1905-1973. Présence de quelques documents datant de la fin du XIXe siècle (1884-1900)

Présentation du contenu

Ce fonds regroupe principalement des archives concernant l’artillerie terrestre et navale, produite par les industries Industeel, Schneider et Compagnie, SFAC et Creusot-Loire. Elles ont été émises par les fonctionnaires de l’inspection des forges auprès de ces industries qui sont chargés de contrôler leur production. Les archives sont constituées en grande partie de plans. On trouve également des documents provenant des divers services des sociétés nous concernant les fabrications, de la correspondance, le service juridique et la gestion des commandes. Ces archives permettent de comprendre les besoins des armées sur toute la période, les méthodes de fabrication, les problèmes rencontrés et les relations entre les industriels et le ministère de l’armement. Ce fonds concerne un large éventail des armements terrestres et navals fabriqués surtout durant la Première Guerre mondiale : canons, affûts, obus, mortiers, chars et tourelles.

Provenance

Inspection des forges auprès des établissements industriels du Creusot

Organisme responsable de l'accès

Châtellerault

Évaluation

Les documents en double ont été éliminés, ainsi que certaines revues et bulletins officiels de la marine qui ne présentaient pas d’intérêt historique.

Historique de la conservation

Les archives furent produites par les établissements industriels Industeel, Schneider et Compagnie, SFAC et Creusot-Loire. Conservées jusqu'en 1999, dans le grenier d'un bâtiment appartenant à la société Industeel, où elles furent l'objet d'actes de vandalisme, les documents furent versés par l'académie François Bourdon au centre des archives de l'armement et du personnel (CAA), en mai 2005.

Les archives ont fait l'objet d'un premier traitement, effectué par un archiviste du Creusot, qui a travaillé sur ce fonds et a réalisé un bordereau de versement détaillé.

Biographie et histoire

Les industries du Creusot (Industeel, Schneider et Compagnie, SFAC et Creusot-Loire) produisent du matériel d’armement pour l’armée française. Des officiers furent nommés, auprès de ces sociétés, pour contrôler la fabrication des matériels d’armement ainsi que les différents services, ce qui aboutit à la production d’archives. L’inspection des Forges de Paris auprès des industries du Creusot débuta à la fin du XIXe siècle et prit de l’ampleur au cours des vingt premières années du XXe siècle. La première Guerre Mondiale suscita en effet une production abondante d’artillerie terrestre et navale, qui engendra une correspondance et un développement de marchés conséquents.

Dernière modification le 17/01/2022