Votre ancêtre... a été blessé ou malade en service

Les matricules, les dossiers individuels, les contrôles précisent les motifs de réforme, avec parfois beaucoup de détails. Contrôles et rôles peuvent mentionner les passages à l’hôpital. Voir également « Votre ancêtre a été… admis à l’hôtel des Invalides » et au pire, voir « Votre ancêtre est… mort ».

Le Service (anciennement section) des archives médicales et hospitalières des armées (SAMHA), à Limoges, conserve actuellement (en 2013) les registres et dossiers individuels des patients admis dans les hôpitaux militaires et dans les salles militaires des hôpitaux civils.

 

Le cadre de classement est le suivant :

Fonds antérieurs à 1914

Les registres les plus anciens remontent au début du XIXe siècle

  • 1914-1918 (sauf marine et armée d’Orient)
  • Armée du Rhin (1918-1923)
  • Armée d’Orient (1914-1918) sauf marine
  • Levant (1917-1946) sauf marine
  • 1920-1938 (sauf marine)

 

Deuxième Guerre mondiale

  • 1939-1940 : formations hospitalières de l’avant
  • 1940-1957 : formations hospitalières sur les théâtres d’opérations et dans les pays occupés
  • Territoire 1 : formations hospitalières de l’arrière (sauf marine) en métropole 1939-1945
  • Prisonniers de guerre français
  • Centres de libération de prisonniers de guerre

 

Guerres coloniales

  • Algérie, Maroc, Tunisie (sauf marine) 1914-1962
  • Extrême-Orient (sauf marine) 1914-1956


Territoire 2 : France métropolitaine depuis 1946

Forces françaises en Allemagne depuis 1958

Marine

DOM-TOM

Théâtres d’opérations extérieurs depuis Suez en 1956.

Pour la marine, de nombreux documents des hôpitaux (registres d’entrées et sorties, cahiers de visite, etc.) sont conservés par le SHD à Brest, à Rochefort, à Toulon, dans la série F ; certains remontent jusqu’au XVIIe siècle. À Lorient, la marine ayant utilisé l’Hôtel-Dieu de la ville jusqu’en 1864, on retrouvera marins, militaires et ouvriers du port dans les registres de cet établissement (1778-1864), conservés aux Archives départementales du Morbihan, sous-série
10Hs.

On peut également trouver dans la série F des ports (Rochefort, Toulon) les archives médicales (enregistrement journalier des malades, observations et certifications médicales...) d’unités à terre et à la mer, aux XIXe et XXe siècles. À défaut et pour la période plus récente, elles ont été versées à l’hôpital d’instruction des armées à Brest ou à Toulon.

Découvrir nos autres guides d'aide à la recherche

Dernière modification le 26/11/2019
Partager: Share